Le petit déj’ livré à la maison

Sur Paris, on l'aimait cette petite boulang' de quartier. Maintenant qu'on est ici dans notre grande cuisine avec notre machine à pain qui prend la poussière sur le plan de travail, on rêve de baguette croustillante et de viennoiseries dans notre lit. Vœu exaucé (en petite couronne, faut pas pousser) !

Comment ça marche ?

Inscrivez-vous sur Miamtag (très rapide). Choisissez votre formule petit-déjeuner simple (4 mini-viennoiseries et deux jus d’orange frais), continental ou brunch. Réglez l’addition en ligne. Précisez le créneau de livraison souhaité (à partir de 7h, en commandant la veille). Remplissez un petit mot d’accompagnement si c’est un cadeau.  Cochez « l’option tranquillité » si vous souhaitez un coursier qui ne sonne qu’une fois et dépose la commande devant la porte. [Futé pour éviter de se retrouver en pyjama flapi face au livreur.]

Pourquoi c’est top ?

Les zones résidentielles manquent parfois cruellement de boulangeries. Quand bien même, acheter le pain et les viennoiseries  avec des enfants (discrètement pour la fête des pères par exemple) relève du défi. Miamtag permet donc aux familles en banlieue de rester fourrées dans leur lit en attendant que le plateau vienne (presque) à eux. Les frais de livraison sont offerts dès 5 euros d’achat. Les produits sont bons (Eric Kayser pour le pain et les viennoiseries) et les tarifs raisonnables (4,95 euros pour un petit déj’ simple à deux).  Mais du coup, dans ce cas, il faut ajouter au moins le mini-pot de Nutella à 0,39 euros pour éviter de payer la livraison, quel dommage ! Seul regret : Miamtag ne livre pas encore en moyenne et grande couronnes (les zones de livraison Miamtag). [Pour ce test, le livreur s’est donc aventuré au-delà et miracle, les croissants ne se sont pas désintégrés].

Pour aller plus loin

Miamtag propose aussi des paniers repas à base de charcuterie italienne et brie de Meaux bien pensés pour les réunions en tout genre : travail, parents d’élèves, apéro avec les voisins, mamans au bord de la crise de nerfs. Comptez deux heures de délai après votre commande (dernière commande possible à 20h pour le soir même). Vous pouvez même ajouter des bouteilles d’alcool*, ça vous évitera de passer pour ce que vous n’êtes pas chez l’épicier du coin (qui commence à vous connaître vous savez).

 

K.A-B

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Of course.

Comments
  • fleurdelin
    Répondre

    Super ils livrent dans ma ville….

Un commentaire ?

Billets associés