10 cadeaux pour les nostalgiques de Paris

Conso, Style de vie
 
Fête des mères ou pas, c'est toujours le moment de se faire plaisir. Surtout si on vient de passer le périph' et qu'on souffre du spleen de Paris. Voici donc 10 idées de cadeaux pour les Parisiennes en exil.

© Parent en banlieue

Un mug de groupie. Message on ne peut plus explicite mais ça fait du bien. Pour les mamans encore en cure de désintox parisienne. 14 euros, en vente dans la boutique Les Parisettes. Niveau de nostalgie : élevé.

Mug "Paris tu me manques" Les Parisettes

©Les Parisettes

Un sticker qui rassure. Pratique pour ceux qui manquent de sens de l’orientation et les invités parisiens déboussolés par leur long trajet en RER. Paris, c’est par là, à quelques kilomètres à vol d’oiseau, tout va bien se passer. Dimensions : 48cm x72 cm. Matière : vinyle. Couleur : noir ou toute une gamme au choix. Tarif : 39 euros sur le site de déco design Atylia. Niveau de nostalgie : élevé.

Sticker desing paneau Paris Atylia

©Atylia

Un livre compatissant. « Y a t-il une vie après le périph’? » (Editions Eyrolles, 9, 90 euros) a été écrit par Laetitia Rigaud, publicitaire et Parisienne en exode à Moret-sur-Loing, une petite ville pittoresque du 77. Forte de son expérience et dans une optique « thérapeutique », elle retrace avec humour les situations qui attendent tous les Parisiens fraîchement débarqués à la campagne. Idéal pour les mamans installées en très grande couronne voire même plus loin (si si, ça existe). Niveau de nostalgie : élevé.

Y a-t-il une vie après le périph'?, Laetita Rigaud

©Eyrolles

Un collier café-croissants. Ah l’expresso croissants chauds au comptoir ! Le voici en version nomade, zéro gras, zéro sucre, zéro caféine. A enfiler le matin avant de boire une tisane dans son jardin, juste pour le souvenir de toute cette période déraisonnable… Collier La Parisienne signé Secret Velvet en céramique et polymère, tarif sur demande. Niveau de nostalgie : moyen.

Collier La Parisienne, café et croissant, Secret Velvet

©Secret Velvet

Un livre de recettes Bistrot. Mélancolie du petit restau de quartier qui remonte le moral après une journée difficile ?  Rappelez-vous l’addition et si ça ne suffit pas, voici « Invitation au bistrot » (Marabout, 2014, 9,95 euros) pour cuisiner à la mode intra-muros. Un tartare et un café gourmand pour la Une ! Niveau de nostalgie : moyen.

Livre de cuisine bistrot

©Marabout

Des coloriages « Paris ». Il paraît que ça déstresse les adultes ! Ceux-là ont l’avantage de devenir des posters géants plutôt jolis pour décorer la maison ou au moins la chambre des enfants. « Coloriages XXL Paris » chez Hachette Pratique, 5,90 euros. Niveau de nostalgie : moyen.

Coloriages XXL Paris

©Hachette Pratique

Un rosier Edith Piaf ®. Il est vendu à l’occasion du centenaire de la naissance de la chanteuse célébrée par une expo à la BNF (jusqu’au 23 août 2015). Il a été premier prix du concours mondial du parfum de roses à Nantes (2005) ! A bichonner sur son balcon ou dans son jardin en fredonnant « Non je ne regrette rien » (ni le métro, ni les bistrots, tout ça m’est bien égal !).  En pot de 2 litres 21,90 €, disponible sur le site de Truffaut ou au Truffaut d’Ivry-sur-Seine (94). Niveau de nostalgie : faible.

Rosier Edith Piaf

© Truffaut

Des limes à ongles vintage. Surprenante idée on vous l’accorde mais il s’agit ici de satisfaire les envies les plus superficielles des mamans néo-banlieusardes.  Alors pourquoi pas un petit cadeau à la mode rétro ? C’est le genre de détail chic qui permet de montrer aux collègues parisiennes qu’on en a encore sous la pédale. Le tout pour seulement 1,90 euros chez Cadeau Maestro. Niveau de nostalgie : faible.

Pochette limes à ongles à la mode de Paris

©Cadeau Maestro

Un kit jardinage anti-déprime. On le voulait ce jardin/cette terrasse/ce balcon. Et pourtant, il y a des moments où mère en banlieue se sent vieille à biner son terreau les cheveux hirsutes et voudrait bien garder un semblant de style. C’est chose facile avec ce kit tablier, gants et livre vintage, 31,90 euros sur le site Pense à elles (nous ne sommes pas responsables du contenu de la légende de ce produit sur ledit site marchand). Niveau de nostalgie : faible.

Kit Jardinage en terrasse

©Pense à elles

Le cabas en toile pour assumer. Last but not least, le sac « Parent en banlieue » (15 euros chez Rigolobo) qui résume joliment le compromis entre Paris et une vie plus douce après le périph’. L’illustration est signée Nathalie Jomard. Il mesure 38×42 cm : format idéal pour glisser le goûter des enfants ou seconder un sac à langer qui déborde lors d’une sortie en famille… Sur Paris ?  Niveau de nostalgie : quasi nul.

Sac Parent en banlieue Rigolobo

©Rigolobo

Et maintenant, il ne reste plus qu’à suggérer ces belles idées avant le 31 mai 2015 aux papas en banlieue (qui auront droit à leur sélection « fête des pères » s’ils font bien leur boulot).

K.A-B

Showing 3 comments
  • fleurdelin
    Répondre

    Je suis une banlieusarde qui aura 58 ans dans quelques jours et j’aime votre site…
    Je suis née dans le Val-de-Marne à Saint-Maurice et j’ai habité Alfortville,Vitry, Villeneuve Saint-Georges, Limeil-Brévannes,et de retour a Vitry car mon grand fils travaille dans un Esat de cette ville.Mais la banlieue c’est agréable et avec les transports Paris est a côté…J’ai travaillé sur tout le département pour la même entreprise…Alors le 94 cela me connaît…

  • Katrin Acou-Bouaziz
    Répondre

    Merci pour ce commentaire ! Je réponds bien trop tard mais je l’avais lu et c’est toujours hyper encourageant comme genre de message ! A bientôt et merci de votre fidélité, je vois vos « like » et tout c’est super. A bientôt

  • cadeaux personnalisés
    Répondre

    Très sympa, vraiment de magnifiques idées cadeaux. Je sais pas si ces cadeaux plaisent à ma femme.

Un commentaire ?

Billets associés