7 conseils pour bien choisir sa banlieue

Quitter Paris pour vivre dans une surface plus grande avec des enfants, oui, mais pour aller où ? Voici des repères pour vous aider à trouver LA commune d'Île-de-France de vos rêves.

1 – Repérer les communes compatibles avec votre budget

Cela requiert d’abord de définir votre budget logement. Pour cela, vous devez calculer votre capacité d’endettement (en fonction de vos apports et de vos revenus), par exemple via meilleurtaux.com.
Ensuite, définissez la surface minimum que vous souhaitez trouver en banlieue.
Vous obtenez alors votre prix au mètre carré, celui que vous pouvez supporter.
Trois points importants à prendre en compte dans vos calculs :

  • la valeur d’un bien immobilier sur une annonce est revue à la baisse au moment de l’achat (le taux de négociation est d’environ 4 à 5% selon l’indice PAP au 1er février 2015).
  • les frais de notaires s’élèvent à 2 à 3% dans le neuf et de 7 à 8% dans l’ancien.
  • Ne négligez pas les frais de déménagement.

Vous pouvez ensuite consulter le marché immobilier afin de connaître les communes dont le prix au mètre carré correspond à vos ressources. Tous les sites d’agences immobilières ou de vente entre particuliers proposent ces chiffres. Il ne vous reste plus qu’à éliminer les communes qui dépassent vos possibilités.

2 – Étudier la distance de la commune avec votre lieu de travail

En premier lieu, posez-vous la question du temps de transport que vous êtes prêt à effectuer chaque jour et du moyen de transport que vous préférez (voiture ou transport en commun). Pour mémoire, selon l’Insee, la durée de trajet aller moyenne d’un francilien en petite et grande couronne est comprise entre 33 et 36 minutes, soit entre 1heure 6 et 1 heure 12 par jour. Réfléchissez bien à l’importance pour vous (ou non) de devoir utiliser une voiture pour rejoindre une gare, faire des changements pour arriver à bon port, utiliser des routes embouteillées… Une fois ces questions élucidées, étudiez la proximité de votre travail avec les communes retenues et choisissez celles qui vous paraissent les plus pratiques. Si vous êtes deux à travailler et dans des zones différentes, n’oubliez pas de croiser les résultats…

3 – Étudier la distance de la commune avec vos adresses importantes

Cela peut être un lieu de loisirs (activité sportive ou artistique), un quartier de Paris dans lequel vous faites vos courses, une zone que vous adorez pour son offre culturelle, les adresses de vos amis ou de membres très proches de votre famille (par exemple des grands parents irremplaçables baby-sitters)… Bref, élaborez une carte mentale de votre géographie personnelle afin de choisir une commune de banlieue qui ne soit pas à l’autre bout de vos centres d’intérêt et de vos « réseaux affectifs ».

4 – Faire connaissances avec les communes retenues

La petite liste de communes que vous obtenez en croisant toutes ces données peut encore diminuer si vous enquêtez un peu. Plusieurs critères peuvent vous aider à faire le tri. Ceux-ci changeront en fonction des attentes de chacun.

En surfant sur les sites des mairies, vous pourrez apprécier le visage de la commune, son offre d’espaces verts, de structures de garde d’enfant et établissements scolaires, de commerces, son intérêt culturel et ou historique, son charme, son actualité (nouveaux modes de transports prévus, zones en développement, grands travaux…).
En cas d’hésitation, la meilleure solution reste la virée sur place qui permet souvent d’appréhender l’ambiance d’une commune, mieux que toute donnée statistique. Promenez-vous dans le centre ville, manger un bout dans un bistrot, essayer le théâtre du coin. Certains sites peuvent aussi vous aider à vous faire une idée.

Ainsi :

  • ville-ideale.com propose de consulter les commentaires des habitants et établit même des palmarès mais vous n’obtiendrez que des points de vue subjectifs.
  • L’Internaute Villes constitue aussi une ressource encyclopédique des communes de France : délinquance, palmarès des lycées, restaurants…
  • Sans compter le dossier Quitter Paris de l’Express qui recense 249 communes d’Île-de-France et liste une foule d’informations utiles.

5 – Se renseigner sur les quartiers

Une commune englobe souvent des quartiers diversifiés qu’il est intéressant de connaître.

En effet, les critères généraux d’une banlieue peuvent vous rebuter alors que ceux d’une zone restreinte de cette même banlieue vous enchanter… Par exemple, une zone entièrement nouvelle en plein développement ou un micro-quartier.

A noter : nombre de banlieues sont construites autour de deux centres. L’un s’est développé autour du cœur historique (l’Église, la mairie) et l’autre autour de la gare. A vous de définir quel pôle vous importe le plus.

6 – Chercher un bien, pas une commune

Le nombre de critères à prendre en compte pour le choix de la commune peut décourager certaines familles. Il arrive aussi que des incompatibilités surgissent dans la recherche et empêchent de pointer du doigt le ou les communes propices pour s’installer.

Reste alors un autre mode opératoire : la recherche d’un bien précis. Vous rêvez d’une meulière, d’un loft ou d’une maison de ville ?  Cherchez votre bien grâce à ces mots clés sans entrer d’autre précision qu’ »Île-de-France ». Cela peut vous donner des idées de communes dont vous vérifierez le minimum de compatibilité après coup.

A noter : le site du pap propose désormais d’obtenir des infos sur le quartier de la commune concernée par l’annonce qui vous intéresse mais aussi de calculer directement le temps de trajet entre le bien immobilier de l’annonce et votre travail…

7 – Se fier au feeling et même au hasard

Certaines zones de banlieue vous inspirent plus que d’autres ?

Cela peut tenir à la proximité avec votre adresse parisienne actuelle ou au contraire votre région d’origine,  un film, un livre, un lieu que vous adorez. Cela peut aussi provenir d’un souvenir précis vécu dans une commune d’Île-de-France.

Il n’y a pas de règle pour choisir sa banlieue. Toutes les raisons sont bonnes pour poser ses valises quelque part du moment que l’endroit possède du sens pour vous. Vos recherches vous mèneront peut-être même dans un lieu complètement inconnu et auquel vous n’auriez jamais songé.

Et tant mieux. « Les hasards de notre vie nous ressemblent », écrivait Elsa Triolet. A méditer.

Et vous, comment avez-vous choisi votre banlieue ?

K.A-B

Showing 3 comments
  • Stéphanie
    Répondre

    J’ai choisi Maisons-Alfort car on a eu un vrai coup de coeur pour notre appart, le loyer rentrait dans nos frais et nous ne dépassons pas une heure de trajet pour aller au travail (30 min pour moi, 45 min pour mon conjoint).
    Nous ne le regrettons pas car c’est de plus une ville avec beaucoup de parcs, jardins, restos qui acceptent les enfants sans grincer. Il y a beaucoup de jeunes parents qui s’installent (ce qui a malheureusement pour conséquence une pénurie de places en crèches, mais les assistantes maternelles ne manquent pas).

  • Artemys courtage
    Répondre

    Attention également aux taux des crédits immobilier pratiqués en région parisienne, n’hésitez pas à consulter plusieurs organismes

  • personne
    Répondre

    je recherche un petit appart en banlieue mais, sans charge comment
    m’y prendre pour cette recherche merci bien pour vos conseils

Un commentaire ?

Billets associés